25/11/2007

LE MONDE SELON LES CHATS

Voici quelques principes auxquels semblent obéir les chats :

  • Ne tolère jamais qu'à la maison une porte soit fermée. Pour qu'elle s'ouvre, gratte et miaule bruyamment. Quand la porte s'ouvre, montre bien que tu avais besoin de sortir. Le seuil de la porte, ouverte comme il se doit, est l'endroit idéal pour s'installer et réfléchir. Cela est extrèmement important quand il gèle à pierre fendre, qu'il pleut ou qu'il neige.
  • Si tu as envie de vomir, précipite-toi sur le premier fauteuil venu. Sinon, un tapis persan ou une moquette pure laine feront l'affaire.
  • Les ordinateurs fournissent d'excellentes occasions de se rendre utile. Sauter sur le clavier, poursuivre le curseur sur l'écran et s'installer sur les genoux de son maître pour l'empêcher de travailler sont autant de moyens de gagner l'affection des humains.
  • Teste les aptitudes coordinatrices de tes maîtres en te précipitant dans leurs jambes, de préférence dans les escaliers non éclairés, ou bien quand ils portent des trucs bien lourds ou des tonnes de sacs en revenant de courses.
  • Les humains très occupés sont préférables aux inactifs, car tu peux leur offrir de les aider. Si ton maître est en train de lire, arrange-toi pour t'installer juste entre lui et son bouquin. Si c'est un journal, saute dessus : ça fait un bruit très rigolo. Les humains adorent les surprises.
  • A l'occasion, amuse-toi à cache-cache avec tes maîtres en te planquant dans un coin où ils ne parviendront pas à te trouver. Reste là trois ou quatre bonnes heures. Quand tu les verras commencer à paniquer, sors de ta cachette et ils t(e couvriront de baisers et de gâteries.

20:30 Écrit par BASTET dans Anthologie du Chat | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |