04/04/2007

LES PUCES DU CHAT (3)

Quels dangers représentent les puces pour mon chat?

Comme certains humains sont allergiques aux moustiques, certains chats développent une véritable allergie à la suite de piqûres de puces.

Cela se traduit généralement par une perte de poils sur la croupe, sous le ventre et sur les flancs, consécutive à un léchage important de ces zones.

Mais l'allergie aux puces peut se traduire chez le chat par des manifestations plus inhabituelles: boutons rouges sur le crane, croûtes derrière les cuisses ou ulcères de la lèvre supérieure.

Il n'est pas besoin que l'animal soit plein de puces pour que les symptômes apparaissent. Une seule piqûre suffit à entraîner des démangeaisons pendant 3 semaines chez un animal allergique.

Il faut donc systématiquement traiter préventivement son (ou ses) compagnon contre les puces.

En cas de rougeurs ou de démangeaisons persistantes, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Les puces sont très souvent porteuses d'œufs de
ténia. Votre chat se contamine en avalant une puce lorsqu'il se mordille pour essayer de l'éliminer. Le ténia peut entraîner des troubles digestifs. Sa présence dans l'intestin se manifeste parfois par la présence de "grains de riz" autour de l'anus. Il est préférable de vermifuger les animaux porteurs de puces.

12:53 Écrit par BASTET dans SANTE Parasites | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.